Flux RSS | Actuellement , il y a 10 visiteurs connectés sur le site
Visionner les média dans une nouvelle fenetre ? :
Booba
La fouine
Black kent
Sinik
Seth gueko
Salif
Sexion d'as.
Mister you
Nessbeal
Lacrim
Rohff
Lim
Balastik do.
Alpha 5.20
Bilel
Al k pote
Soprano
La ouf mafi.



↓ INFO MUSIQUE Bookmark and Share

Partager
booba interview avril 2011 paris normandie



booba interview avril 2011 paris normandie

· Ajoutée le le 12 avril 2011 | Redigée par adam | Source : paris normandie | Vu : 5075 fois
· Tags : booba , interview avril 2011 , lunatic

Depuis dix ans, vous enchaînez les albums à un rythme très rapide. Pourquoi ce choix ?
Booba : « je n’arrête jamais de travailler. Je reçois constamment des sons. Quand ils me plaisent, j’ai envie d’écrire un texte. Le rap est une musique qui évolue très rapidement. Il ne faut surtout se laisser devancer par les autres. On ne peut pas laisser passer trois ans sans sortir d’album. Néanmoins, cela reste un réel plaisir ».

Vous rappez très fréquemment. Cherchez-vous la performance ?
Booba : « je rappe mais on ne m’entend pas à gauche et à droite. Je reste exclusif. Je veux rapper avec beaucoup de rappeurs parce que j’ai envie de collaborer avec un grand nombre de gens ».

Pour vous, le plus dur, est-ce de durer ?
Booba : « oui, c’est vraiment le plus dur. Ecrire un couplet, c’est facile. En écrire quarante pendant quinze ans, c’est très difficile ».

Dans « lunatic », vous revenez sur votre parcours. Aviez-vous besoin de faire un bilan ?
Booba : « non, c’est juste un thème que j’avais envie d’aborder et que je n’avais encore jamais abordé. Je n’avais encore jamais parlé de mes débuts. Quant au bilan, je le connais déjà et je n’ai pas d’explication à donner ».

En revanche, votre jeunesse, vous en parlez souvent. Dans cet album, c’est dans « ma couleur ».
Booba : « c’est vrai, j’y reviens souvent. Ma jeunesse fait partie de mon passé et aussi de mon présent. Je ne peux oublier de traiter du racisme, de la condition des noirs. J’en ai parlé. J’en parle encore et j’en parlerai toujours. Le thème du rejet est propre au rap ».

Est-ce que cela vous soulage ?
Booba : « non, pas du tout. Ce n’est pas un exutoire. Pour moi, rapper, c’est comme frapper dans un sac. Je dois me défouler ».

Vous évoquez pour la première fois les filles, vos relations avec les filles, notamment dans « killer ».
Booba : « cette chanson est plutôt drôle. Elle raconte une relation qui se déroule mal entre un garçon et une fille. Mais, les filles, c’est prise de tête ».

Avez-vous toujours écouté du rap américain ?
Booba : « oui. J’ai aussi écouté toute la musique black, renaud. A la maison, il y avait beaucoup de salsa, de musique cubaine et africaine, james brown. Mon frère était plutôt branché rap et reggae. Moi, c’était les premiers ntm, mc solaar, ministère amer. J’ai commencé à écouter du rap américain avec mes potes et mon frère ».

Vous avez de prestigieux invités sur cet album.
Booba : « j’ai fait pas mal de featuring avec des artistes américains. T-pain, akon, ryan leslie et p. Diddy sont des artistes que je connais bien. Ils savent très bien ce que je veux ».

Pourquoi avez-vous refusé de participer aux victoires de la musique ?
Booba : « les victoires de la musique, c’est de la m.... C’est la première fois que je suis nommé mais ce n’est pas la première fois que j’apparais au top album. Les rappeurs se sont plaints de ne pas avoir de catégorie. Cette année, il y en a eu une mais elle n’est pas télévisée. C’est vrai dégradant ».

Comment gérez-vous votre succès ?
Booba : « je fais quelques interviews, quelques télés. La radio ne passe pas beaucoup mes titres. Alors le succès, ça fait du bien, ça motive et ça permet de continuer. Les échecs, ce n’est pas mon truc. Je suis comme dans une compétition. Il faut que ça marche »




  <<< precedent suivant >>>   

COMMENTAIRES
identifiez-vous et postez des commentaires | creer un compte | perdu votre mot de passe ?
Aucun commentaire
NEWS AU HASARD

  A NE PAS RATER

ogb feat mohamed lamine - lala fatema
exclu de ogb issu de son opus 'la memoire'
sinik - boule de cristal
exclu du street cd 'le cote malsain'
la fouine - fouiny story episode 16
'printemps de bourges'
sultan - eternel challenger
nouveau clip
still fresh - fresheure 12
12eme fresheure
sazamyzy et hype feat miko - ben ali
exclu 'g.b. paris' produit par mad izm
  CLIPS VIDEOS ARCHIVES

Mr lampo - walahi bilahi
Faf larage feat akhenaton - euh
Escobar macson - introconneuse
African etat d'ame feat shone - on vie t.
Orelsan - la peur de l'echec
Orelsan - changement
Orelsan - soiree ratee
Orelsan - st valentin
Orelsan - sale pute
Orelsan - no life
Youssoupha - 3eme underground
Less du neuf - cracher dans la soupe
Dry - tout le monde a terre
Mafia k1 fry - balance
Nessbeal - roi sans couronne
Sefyu - molotov 4
Sexion d'assaut - anti tektonik
Mac tyer - d'ou je viens
Demi portion - mon dico
Rim k - au coeurs des conflits
  + d'archives   
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir + ok